OK, je comprends Flyer.be utilise des cookies pour améliorer l'expérience d'utilisateur. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.

Quel grammage et quels types de papiers choisir pour l’impression ?

Quel grammage et quels types de papiers choisir pour l’impression ?

Avec un choix illimité de différents formats de papier, faire son choix parmi les différents types existants n’est pas toujours évident, surtout lorsqu’on se retrouve face à un large choix de papiers. Chaque type de papier se caractérise par sa propre finition et son propre grammage qui en déterminent sa transparence, son poids, ainsi que l’épaisseur et sa durabilité. Après tout, choisir le bon grammage pour le bon type d’impression peut grandement contribuer à l’efficacité de vos supports promotionnels.

Cet article a pour but de vous aider à choisir le type de papier le plus adapté à vos exigences, à travers ce guide, nous allons vous présenter les différents types de grammages, la différence entre impression numérique et offset ainsi que les types de papier les plus courants.

Qu’est-ce que le grammage du papier ?

Le grammage se définit comme l’unité de mesure du papier. Il représente le poids d’une feuille pour un mètre carré. Le principal avantage est que toutes les catégories de papier sont mesurées de la même manière, quelle qu’en soit l’utilisation finale ou leurs tailles. Il est mesuré en grammes par mètre carré (g/m2) ou en grammes (g) et permet de distinguer, avec d’autres caractéristiques, les différents types de papiers existants. Il faut savoir que plus le grammage est élevé, plus le papier est rigide, et plus le grammage est faible, plus le papier est souple.

Quelle est la différence entre grammage et épaisseur ?

Nous pourrions estimer que l’épaisseur du papier est équivalente à son grammage, elle dépend certes de ce dernier, mais pas uniquement. L’épaisseur dépend également de plusieurs facteurs comme, l’eau, les fibres de cellulose, les charges minérales, les fibres végétales composant le papier, les préparations étant variables, l’épaisseur fluctue en fonction.

Deux feuilles de même grammage peuvent donc avoir une épaisseur différente selon la composition du papier et le type de fabrication.

Quel est l’importance du grammage ?

Le choix du grammage papier diffère d’un besoin à l’autre, selon la catégorie de produits concernée. Il est très recommandé de ne pas négliger le type de papier lors de l’impression pour que le résultat de votre projet graphique soit à la hauteur de vos attentes. Par exemple, le choix d’un grammage faible pour l’impression d’un magazine donnera des pages transparentes qui laisseront apercevoir les images imprimées au verso.

Le grammage 80 g/m2 :

Le grammage 90 g/m2 :

Le grammage 110 g/m2 :

Le papier de grammage 100 g/m2 s’agit d’un papier spécialement dédié pour l’impression des flyers, dépliants et tout type d’affiches.

Le grammage 130 g/m2 :

Le papier de grammage 130 g/m2 est adapté à la reproduction d’images en couleurs permettant d’obtenir une parfaite netteté et de belles couleurs contrastées.

Le grammage 170 g/m2 :

grammage

Le grammage 250 g/m2 :

Faire-part de naissance ou de mariage, carte de correspondance, cartes de visite légères sont tous adaptés à ce grammage.

Le grammage entre 300 et 350 g/m2 :

Le grammage 380 g/m2 :

Le grammage 400 g/m2 :

Le 400g est souvent utilisé pour le fond des dossiers reliés de type mémoires ou thèses universitaires.

Quelle différence entre l’impression numérique et l’impression offset ?

L’impression offset :

Ce type d’impression rentre dans le mode d’impression traditionnel, il est actuellement le procédé majeur d’impression professionnelle, il se caractérise par sa souplesse et sa capacité à s’adapter à un large choix de produits. En savoir plus sur l’impression offset ? Visitez cet article

L’impression numérique :

C’est un procédé d’impression moderne utilisant des techniques digitales permettant l’impression directe sur le papier.L’impression numérique est une technique permettant de reproduire des documents depuis des données informatiques. Tout le processus est géré à partir d’un logiciel qui envoie les instructions à l’imprimante. En savoir plus sur l’impression numérique ? Visitez cet article

Quels sont les différents types de papiers les plus demandés ?

Le papier couché :

Ce type de papier se distingue par sa surface lisse obtenue grâce à l’utilisation d’additifs chimiques, il est recouvert d’une ou deux couches de produits, d’où vient sa surface brillante. Il existe trois types de papier couché.

- Le papier brillant : Le papier brillant est caractérisé par le renforcement des contrastes et la profondeur des couleurs en donnant un effet glacé très prononcé. Il est est le support idéal pour mettre en valeur des photos de grande qualité.

- Le papier mat : Le papier couché mat est moins brillant que le papier brillant. Il assure une lisibilité plus nette car il n’y a que très peu de reflets. Sa surface est un peu moins agréable au toucher, et moins douce. Cependant, il assure une excellente qualité d’impression.

- Le papier satiné : C’est un très bon compromis entre le papier brillant et le papier mat permettant, entre autres, d’obtenir un excellent rendu des couleurs tout en offrant de belles subtilités dans le rendu des dégradés.

Le papier non couché :

C’est un papier sans couche supplémentaire, qui est pressé entre des rouleaux pour obtenir une épaisseur uniforme et une surface lisse, dont la surface ne reçoit pas de traitement. Les couleurs sur le papier non couché restent toujours plus ternes.

grammage

Le papier offset :

Conçu spécifiquement pour l’impression offset, ce papier non-couché est obtenu grâce à un calandrage optimal de sa surface, il assure une bonne qualité des images et un bon rendu d’impression, son rapport qualité/prix très avantageux pour une impression offset fait de lui un papier avantageux et très sollicité.

Le papier recyclé :

Sa composition relève de normes et de certifications, il s’agit d’un papier dont la composition fibreuse contient une majorité de fibres découlant du recyclage de papiers usagés, son mode d’emploie est similaire aux autres types de papier, sans aucun traitement particulier.

Papier écologique :

Le papier écologique est fabriqué à partir de bois issu de forêts certifiées, il est produit suivant des critères environnementaux et sociaux rigoureux.

Le papier autocopiant :

Papier autocopiant, il s’agit d’un papier servant à obtenir des copies d’un original sur plusieurs feuillets écrit à la main ou à la machine, sans papier carbone intercalaire.

Les papiers bouffants :

Le type de papier le plus utilisé pour l’impression des romans. Ce papier bouffant désigne le rapport entre grammage et épaisseur le plus élevé, caractérisé par sa capacité de conservation grâce à son épaisseur et sa résistance.

Quels types d’encre faut-il choisir ?

Pour choisir l’encre, mieux vaut se référer à une impression professionnelle, ses experts savent quelle encre correspond le mieux à votre besoin et pourquoi faut opter pour, Voici les quatre différents types d’encre dits « classiques »

L’encre offset :

C’est une encre grasse qui ne coule pas et tient parfaitement sur le papier, En Offset, Il existe trois sortes, l’encre UV (qui passe de l’état liquide à l’état solide provient grâce aux rayons ultraviolets), l’encre Quickset (utilisée à travers des machines offset à feuilles et se caractérise par sa rapidité de séchage) et l’encre Heatset (utilisée sur des machines rotatives à bobines et se caractérise par une grande brillance).

L’encre en flexographie :

Utilisée avec le procédé d’impression en relief dit flexographie, à partir de formes souples en élastomères, souvent utilisée pour sacs d’emballage les, les emballages en carton ainsi que les journaux.

L’encre en héliographie :

Il fait partie des procédés d’impression les plus utilisés dans le monde de l’édition, elle est adaptée aux grands tirages. Cette technique permet ainsi d’allier la qualité à la pratique car le séchage de l’encre est très rapide.

L’encre en sérigraphie :

L’encre s’applique à des supports variés et pas nécessairement plats comme sur les bouteilles, boîtestextiles, bois, et sur de grandes surfaces.

Veuillez patienter, la page se télécharge.

En cours de chargement