OK, je comprends Flyer.be utilise des cookies pour améliorer l'expérience d'utilisateur. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.

Mener une campagne: En ligne ou hors ligne?

Mener une campagne pour les élections locales, vaut-il mieux le faire en ligne ou hors ligne? Quels sont les avantages de ces deux mondes? Où résident les différences et où se rejoignent-elles? Les dernières élections municipales datent de 2012. Cela signifie qu’il y a eu un changement important sur le plan technologique et dans le domaine des médias. Dans cet article, nous parcourons les différents moyens de communication qui peuvent être déployés pour votre campagne politique.

Votre propre campagne vs programme du parti

Commençons par le commencement avec une question conflictuelle: Pourquoi participez-vous aux élections municipales? Il se peut que vous ayez différentes raisons et bien sûr, celles-ci sont importantes afin de définir vos propres objectifs et vos motivations personnelles. Sur cette base, vous vous joignez à un parti spécifique.

Le parti que vous représentez correspond à votre idéologie et vos positions personnelles. Que ce soit une coalition ou un parti modeste et local, ou un des plus grands partis nationaux - il est très important de soutenir les points de vue du programme. Cependant, cela n’exclut pas que vous puissiez avoir une campagne et un programme qui vous est propre.

Quelques mois avant les élections, votre parti est certainement déjà en train de définir ses positions. Après une proposition de la liste, le vrai travail commence.Dans cet article, nous examinons la chronologie complète des élections de 2018. Mener une campagne en groupe est très effectif afin de protéger le programme du parti et afin de convaincre des individus à toutes sortes d’évènements. En ce qui concerne la partie en ligne du programme, il ne faut pas s’en soucier. Par contre, c’est vous qui vous chargez de votre campagne personnelle.

Mener sa campagne personnelle en ligne

Quels sont les points du programme qui vous sautent aux yeux et lesquels souhaitez-vous souligner? Quels sont les aspects qui alimentent votre passion pour la politique? Et quels sont les dossiers sur lesquels vous avez le plus de connaissance? Tout ceci forme la base de votre programme personnel que vous pouvez annoncer en ligne ultérieurement.

Disposer de son propre site web

Avoir son propre site web est un bon point de départ. C’est ici où vous mettez en premier lieu votre information personnelle, vos expériences pertinentes et une joli photo de grande taille. En outre, vous pouvez immédiatement y afficher vos coordonnées. De cette manière, le processus d’organisation de rencontres précieuses est facilité. Il existe différentes méthodes de créer votre propre site web vous-même à un petit prix. Il y a même des partis qui offrent une page de profil aux candidats qui peut parfaitement servir en tant que point central pour vos réseaux sociaux, vos actualités etc.

E-mail

Est-ce que les années dorées de l’e-mail sont terminées? Bien sûr que non! Les adresses mails qui se trouvent dans votre carnet d’adresse personnel sont un bon début pour mettre au courant vos proches: vos connaissances, votre famille, vos anciens camarades de classe et peut-être même vos partenaires en affaires. Dans votre e-mail, vous pouvez faire allusion à vos points de vue personnels, mais aussi à votre site web et d’autres médias. Comment peuvent-ils suivre vos activités? Et surtout: pourquoi doivent-ils voter pour vous? Au fur et à mesure que vous créez des liens, votre base de données d’e-mails devient une précieuse petite communauté de partisans.

Les réseaux sociaux

Parmi des dizaines de réseaux sociaux, Facebook, Twitter et Instagram sont bien sûr les plus familiers, mais depuis l’année 2018, LinkedIn a gagné en popularité, surtout chez les grands politiciens les plus connus. Où se trouvent vos partisans? Où vous sentez-vous le plus à votre aise? Si vous n’êtes pas un fanatique de Twitter, cela ne sert à rien de vous forcer de l’utiliser.

Il vaut donc mieux se consacrer aux réseaux avec lesquels vous êtes le plus familier. Embellissez votre profil avec une belle photo et une description brève afin de mettre les gens au courant de votre plan. Créez votre propre style et n’hésitez pas à essayer d’implémenter des vidéos.

Outre vos points de vue et votre programme, les électeurs sont aussi intéressés par votre personnalité. Ne soyez donc pas timides de donner à vos partisans un aperçu de ce qui se passe derrière les coulisses. Le format blog et vlog (video) est actuellement très facile à utiliser à travers Facebook ou Instagram Stories.

Comment diffuser son message hors ligne?

La publicité hors ligne, alias dans la vraie vie, reste le facteur déterminant dans une campagne d’élection. Votre communication en ligne dépend bien évidemment de votre capacité d’atteindre les gens en ligne, mais quand vous parlez en tête à tête avec les gens, il est fort probable que vous laissiez une forte impression. Le contact visuel, une poignée de main et un sourire sincère. Les gens votent pour une approche humaine et identifiable. C’est là que la question suivante se pose: quels sont les ressources qu’il faut placer durant les rassemblements et les évènements afin d’apprendre à connaître les gens?

Affiches et flyers

Ces méthodes de communication sont la base de votre campagne hors ligne. Elles sont peu coûteuses, efficaces et elles ont un déploiement rapide. Quand votre poster d’élection se trouve dans toutes les rues de la commune, soyez-en sûrs qu’on vous reconnaîtra dans la rue. La conception de votre affiche est la plupart du temps spécifique à votre parti, donc vous ne pouvez que influencer la photo. Vous trouverez dans cet article ce qu’il ne faut surtout pas faire.

Vous pouvez complètement personnaliser votre campagne d’élection personnelle. Imprimez sur votre flyer un slogan entraînant, une citation ou un message clé accrocheur. À côté, vous pouvez y mentionner quelques points de vue et les moyens de vous contacter (ou d’entreprendre une autre action). Vous désirez le faire imprimer chez Flyer.be? Alors vous pouvez commencer à le distribuer quelques jours plus tard ou le mettre dans les boîtes aux lettres. Dans cet article, vous trouverez comment procéder à la distribution des flyers.

Gadgets et petits cadeaux

Une technique prouvée fructueuse pour motiver vos partisans est l’impression de différents gadgets. Boutons/broches, des casquettes, des stickers, des aimants, des stylos, … Ce sont tous des objets bon marché et dont l’impression se fait facilement. Le but de leur distribution est d’acquérir plus de notoriété. Pendant les évènements, vous pouvez tous les mettre ensemble dans un sac rempli de petits cadeaux.

Être vu et reconnu

Une technique intéressante afin de vous montrer avant les élections est d’utiliser inteligemment votre voiture. Vous pouvez partiellement, ou même complètement la couvrir d’autocollants. Une des méthodes les plus utilisées est le type d’autocollant One Way Vision pour votre vitre arrière. De l’extérieur, les gens voient une image complète, mais de l’intérieur, les perforations font que vous pouvez y regarder à travers. De plus, vous pouvez munir les côtés des véhicules avec des aimants de voiture car ceux-ci ne laissent pas de traces de colle.

Avez-vous un budget un peu plus important et une bonne dose de créativité? Alors il y a des tactiques de guérilla afin de disperser votre message dans la vie quotidienne. Les accroche-portes et les housses de siège peuvent être distribués dans les parkings à vélos et vous pouvez mettre les petits flyers ou et les petites cartes sous les essuies-glaces des voitures.Dans cet article, nous parcourons ce qu’il faut faire et ce qu’il ne faut surtout pas faire.

Une approche holistique et cross-média

Contrairement à il y a 6 ans, nous ne pouvons plus ignorer les nouveaux médias. Ils représentent une grande partie du mix médiatique, cependant on ne peut surtout pas mettre une croix sur les moyens de communication traditionnels. L’impression, les évènements et les rencontres sont d’une valeur inestimable.

En ligne, il est souvent plus difficile de s’infiltrer, de se faire remarquer parmi le reste ou de laisser une impression sur les autres avec votre message. Le nombre de personnes que vous atteignez est relativement élevé, mais il n’est pas nécessairement adéquat. La volatilité des réseaux sociaux contraste vivement avec les discussions approfondies que vous avez dans la vraie vie avec les électeurs potentiels.

Des fois, tout le monde sur Facebook semble partager votre position. Malheureusement, la vraie vie ne ressemble pas à cela. Il est dangereux de rester dans sa bulle sociale et de continuer à renforcer vos propres convictions. Par conséquent, vous finissez par vous retrouver dans une boucle de feedback positive qui ne comporte presque aucun avis extérieur, ce qui fait que votre perception de la communauté n’est pas objective.

C’est pour cela que nous plaidons pour une approche holistique avec laquelle vous vous dépassez, une avec laquelle vous découvrez des positions différentes et surtout: une approche qui vous permet de ne pas vous déconnecter de la communauté.

Veuillez patienter, la page se télécharge.

En cours de chargement